Ville de Mandelieu-La Napoule

   Ville de Mandelieu-La Napoule

Newsletter

L'Histoire de la Ville de Mandelieu-La Napoule

 

Étymologie du nom "Mandelieu"

Armoiries de Mandelieu La Napoule

 

 

Le nom de Mandelieu était Mandeluec. Les romains le transformèrent en Mantolvocus, Mandolocus ou Manduolocus. Au Moyen-âge, notre province prit son nom actuel : Mandelieu. Jamais à travers le temps, il n'a perdu sa signification.

Signification simple : Mandelieu était un lieu de mandement, c'est-à-dire un lieu de commandement où réside le chef.

Mandeluec était le cour d'un vaste domaine allant d'Arluc (Saint-Cassien) passant par Epulia ( La Napoule) et Théole (Théoule) pour se perdre dans l'Esterel.

Carte de Mandelieu

A - Avinionet (Minelle)
T - Théole (Théoule)
E - Epulia (La Napoule)
M - Mandolocum (Mandelieu)

Carte extraite de l’étude de Jean Aulas,
« Contribution à l’Histoire de La Napoule du Ve au XIVe Siècles. » 1962

Il comprenait aussi Avignonet où par la suite se construisirent un château et un village qui ruinèrent Turenne en l'an 1387.

Epulia (La Napoule) ne comptait que quelques maisons de pêcheurs. Après la destruction d'Avignonet, la famille de Villeneuve qui en était propriétaire, fit construire à Epulia un nouveau château, et Epulia prit le nom de La Napoule. Les habitants d'Avignonet suivirent leurs châtelains et ainsi se constitua le village.

Théole (Théoule) dans les temps les plus reculés fut un port apprécié pour la facilité que trouvaient les navires à s'approvisionner en eau directement à la source qui coule des rochers dans la mer.

Les Termes, hameau de récente édification, est devenu chef-lieu depuis la construction de la Mairie en 1929. Il doit son nom aux bornes qui, à cet endroit, délimitaient les juridictions du chapitre de Grasse, de l'abbaye de Lérins et l'évêché de Fréjus.

 

 

<-- Retour Mandelieu-La Napoule capitale du Mimosa

Retour en haut de la page