Ville de Mandelieu-La Napoule

   Ville de Mandelieu-La Napoule

Newsletter

Centre ville : Mon cœur de ville

Centre ville : Mon cœur de ville

 

Inauguration de la phase 1 de l’embellissement du Centre-Ville

Vendredi 12 mai 2017 à 10h30 >>



Le déplacement provisoire de la Poste réglé

Le Conseil Municipal s’est prononcé favorablement sur l’approbation d’une convention tripartite « Ville-EIFFAGE et Poste », permettant la relocalisation provisoire de l’établissement public sur le parking ESCOTA.
La seconde phase du projet de redynamisation du centre-ville peut démarrer.
La Poste intégrera ses locaux provisoires d’ici la fin du mois de juin 2017.

 

Centre ville

La phase des travaux de réaménagement des voiries s’achève et va se poursuivre par la réalisation du programme de logements et de commerces. La réalisation de ce programme nécessite une libération des lieux par La Poste. Les bâtiments Casinca et St Pancrace seront prochainement démolis. L’opération de revitalisation urbaine permettra de créer 98 logements, 1 726 m² de surface commerciale et 235 places de stationnement.

 


Débuté il y a 18 mois, le chantier du centre-ville est sur le point de livrer sa conclusionDébuté il y a 18 mois, le chantier du centre-ville est sur le point de livrer sa conclusion

Les aménagements engagés sur l’avenue de cannes s’achèveront fin janvier 2017 sauf intempéries, avec une avancée de près de 6 mois sur le calendrier initial. Point de situation sur cette opération de revitalisation de notre cœur de ville.

La réflexion sur la revitalisation du Centre- Ville a été engagée depuis plus de deux décennies, avec la nécessité de redonner une « centralité » à l’artère principale, de replacer le citoyen au cœur de la ville, pour le redynamiser, le rendre plus agréable et plus sûr aussi.

« Ce grand projet d’aménagement représente au total plus de 8M€. Après avoir modernisé et sécurisé nos réseaux, l’année 2017 sera consacrée à l’aménagement d’un nouveau plan de circulation avec une voirie plus accessible et embellie » souligne Sébastien LEROY, 1er Adjoint.
Ce grand projet urbain a donné lieu à trois phases de travaux, débutés en janvier 2015. En route vers l’épilogue La dernière phase est sur le point de s’achever, d’ici fin janvier 2017, sauf intempéries.

« De façon quotidienne, le rythme s’accélère, les espaces se libèrent, le parvis de la gare routière s’achève, celui du CEC est mené parallèlement » souligne Michel FRANCO, Directeur Adjoint de la Direction Générale des Services Techniques.
« L’entrée / sortie N° 40 de l’A8 se dessine avec la création d’un tourne à gauche. Le parking des Mimosas recevra, pour sa part, ses derniers dallages, offrira de nouveau ses espaces piétons sécurisés et libèrera à nouveau du stationnement » conclut-il.


 

L’avenue de Cannes accueille un tourne à gauche :

Tourne à gauche
Cliquez sur l'image pour agrandir le plan >>

Les travaux de création du tourne à gauche en provenance de l’A8 se dérouleront du 14 au 25 novembre, de 21h à 5h du matin, afin de ne pas pénaliser la circulation en journée.
Cet aménagement imposera provisoirement la fermeture de l’échangeur A8 ; un itinéraire de déviation, mis en place conjointement avec VINCI / ESCOTA, s’organisera par l’entrée / sortie N° 41 La Bocca.

A l’issue des travaux (création d’ilots directionnels et portique), la configuration définitive du site sera mise en place de façon à permettre le mouvement routier dit du « Tourne à gauche » depuis l’autoroute A8 en direction de La Napoule ou Minelle.


Informations :

+ 15 places de stationnement gratuites : 54 contre 39 auparavant
55 mâts d’éclairage public
7 543 ml de réseaux secs et humides (AEP / EU / EP / FO / concessionnaires)
9 700 m² de chaussées
5 200 m² de trottoirs
2 200 ml de bordures en marbre
46 supports de feux, répétiteurs piétons et modules sonores pour mal voyant


 

Un espace partagé « piétons-vélo », un centre-ville pour tous

Comme annoncé dès le début du projet, le Centre- Ville réaménagé permettra aux habitants de bénéficier d’un espace urbain adapté aux piétions et aux cyclistes.
Cet espace, créé à l’identique de l’avenue Henry Clews, verra le jour, sur la partie sud, le long du parking des Mimosas, de la place Estérel Gallery et de la gare routière. La piste cyclable, empruntable dans les deux sens, sera connectée, à terme, au réseau existant et à venir.
Le Centre-Ville sera accessible à tous, de la personne valide aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).


 

Phase 3 : le chantier se poursuit côté nord de l’avenue de Cannes (du parking des Mimosas à la sortie de l’autoroute A8)

L’ultime phase III débute ce mois de juillet, pour s’achever courant du premier semestre 2017.
Elle s’articulera en deux temps, d’abord de juin à octobre (partie 1) puis à partir d’octobre (partie 2). Elle concerne l’avenue de Cannes sur la voie opposée aux commerces, soit du parking des Mimosas à l’ancien bâtiment de la Gendarmerie. A l’identique de la première phase, les travaux consisteront à rénover les réseaux souterrains, puis la voirie avec la pose de bordures et dallages et l’installation du mobilier urbain (bancs, potelets, corbeilles…)


Phase III – Réalisation des trottoirs - Partie 1

Fin juin 2016 – Mi-octobre 2016 - Durée prévisionnelle : 4 mois
Trois ateliers simultanés
1/ 2 / 3 – Terrassement, rénovation des réseaux et revêtement (trottoirs)

 

Phase III – Aménagement de l’entrée-sortie de l’A8 - Partie 2
A partir du mois d’octobre 2016

• Aménagement du tourne à gauche en entrée/sortie de l’A8
• Plantation des essences végétales méditerranéennes et jardin secs
• Poursuite de l’atelier 1 et finition de l’Atelier 2

 

Ce qui ne change pas :
• Le marché est toujours sur la place Estérel Gallery
• La circulation automobile se déroule sur la voie rénovée
• Le cheminement piéton tout le long de l’avenue de Cannes
• Les transports - arrêt devant la poste pour les lignes de l’agglomération et régionales
• Le stationnement devant les commerces et en périphérie (700 places gratuites)
• À l’horizon 2017, l’avenue de Cannes gagnera 23 places supplémentaires (arrêt minute, zone bleue, deux roues...), soit un total de 66 places sur la zone réaménagée, de l’entrée de l’avenue au niveau de l’Office de Tourisme jusqu’au boulevard Paul Tarascon.

 

 

Plan du centre ville
Cliquez sur l'image pour agrandir le plan >>

 

 


 

L’abattage des arbres motivé par des raisons de sécurité

L’opération de rénovation urbaine prévoit l’abattage d’arbres au nombre desquels les platanes de l’avenue de Cannes mais également les trois pins parasols du Parking Mimosas. L’expertise phytosanitaire réalisée par une spécialiste a déterminé l’enlèvement des pins qui, par ailleurs, ne sont pas classés « arbres remarquables ».
« Pour des raisons évidentes de sécurité, je préconise leur abattage » écrivait-elle dans un rapport d’août 2015. « Ils pourront être remplacés par des jeunes sujets qui seront plantés après la fin des travaux ». L’experte « recommande de choisir une autre essence que le pin dont le système racinaire a un développement incompatible avec la préservation du revêtement du sol.»


 

Quatre mois d’avance sur le calendrierQuatre mois d’avance sur le calendrier !

Le grand projet urbain du coeur de ville a franchi une étape importante fin mai avec la livraison anticipée d’une grande partie de l’avenue de Cannes, côté commerces. La ville a gagné près de quatre mois sur le planning grâce à une organisation de chantier qui a permis d’avancer, de manière simultanée, sur les différents secteurs de travaux tout en maintenant la circulation.

Les voies de circulation ont été rétablies alors que le stationnement en bordure des commerces est redevenu accessible aux administrés. Provisoires, ces emplacements deviendront définitifs et en zone bleue après la mise en place du revêtement final qui doit intervenir pour la fin 2016, voire début 2017.

Les dalles en porphyre rouge, les bordures en marbre et le nouveau mobilier urbain habillent dorénavant l’espace public de l’entrée de l’avenue de Cannes, face à l’Office de Tourisme et des Congrès jusqu’au carrefour du boulevard Paul Tarascon.


 

Le marbre, un choix motivé par des raisons esthétiques et économiques

Le choix de la bordure en marbre s’est porté, outre l’esthétique, sur la qualité d’un produit français pour lequel les coûts de transports sont évidemment moindres que les matériaux issus de carrières étrangères. Par ailleurs, sur un plan plus technique, le volume d’une bordure marbre est pratiquement le double d’une bordure traditionnelle en béton, lui assurant à la fois une meilleure stabilité et une pose plus simple et moins couteuse qu’une bordure classique.

Enfin, précisons que le coût des bordures en marbre a été maîtrisé dans la mesure où les blocs extraits en carrière ont été optimisés au maximum, ce qui explique les variations de longueurs des bordures et rend l’ensemble plus esthétique encore.

 

 

Les accès pour les personnes à mobilité réduite maintenus :

Afin de maintenir la libre circulation des Personnes à Mobilité Réduite pendant les travaux, la ville a exigé la mise en place de rampes adaptées entre la rue Gandolphe et Ludovic Guize sur l’espace privé jouxtant les commerces de l'avenue de Cannes.

Cette solution temporaire – environ 5 mois - s’avère en effet nécessaire au regard de la mise en place de nouveaux réseaux sous le trottoir actuel qui gêne la circulation piétonne. Au-delà d’une démarche de confort pour la clientèle du commerce, cette action est motivée par des raisons de sécurité évidentes.



 

Les futurs aménagements en image :

Une planche d’essai d’une surface d’environ 60m² a été installée à la Direction Générale des Services Techniques reprenant l’ensemble des matériaux choisis (dallages, bordures, entourage d’arbres, traversée piétonne…).

Les bordures en marbre « Fleur de pêcher »
S’agissant d’une pierre noble naturelle, leur aspect plus ou moins coloré sera fonction de la veine extraite en carrière. La finition des faces sera bouchardée, c’est-à-dire martelée à l’aide d’un marteau en pointes de diamant, et les arêtes biseautées (taillées obliquement). La délimitation des voies sera ainsi prononcée par ce "trait de marbre".
Linéaire posé : 2 200ml.

Les bordures en marbre « Fleur de pêcher »

 

Les trottoirs en porphyre et calcaire
Les revêtements seront de plusieurs natures : des dalles en porphyre rose de la pierre de l’Estérel et de calcaire. Ces deux revêtements recevront une finition "bouchardée" et flammée. Tous les passages piétons seront en dalles calcaires, dotées de bandes podotactiles pour les Personnes à Mobilité Réduite. Outre les trottoirs, ces dallages composent également les emmarchements devant les commerces. L'ensemble des trottoirs représente une surface de 5 200 m².

Les trottoirs en porphyre et calcaire

Le mobilier urbain couleur inox et en bois

 

Des entourages d'arbres esthétiques
Les entourages d’arbres sont également en pierre calcaire mises en valeur à l’aide de grilles en acier.

Des entourages d'arbres esthétiques


 

Un centre-ville verdoyant, davantage d'espaces verts demain

Le futur centre-ville accueillera davantage d'espaces verts, conformément aux engagements pris par les élus. Bien sur, comme tout nouveau projet d’aménagement urbain, les services techniques se sont penchés sur les arbres installés le long de l’avenue de Cannes pour, dans la mesure du possible, les conserver.
Une étude diligentée auprès d’un expert a ainsi obligé la ville à faire des choix d’abattage et de replantation. « Quelques arbres sont déjà contaminés (visuellement), d’autres probablement, par un organisme pathogène « Phellinus Ponctatus », mais l’infection est encore indétectable… » Ce virus, déjà responsable de dommages en 2012, dégrade « les tissus vasculaires et permet progressivement la destruction des tissus de soutien et de maintien, jusqu’à leur déchirure. Il n’y a pas de possibilité de soins.
Suite à ces constats, la pérennité des arbres semble ne pas pouvoir être assurée (…). Il est donc plus judicieux de replanter dans de bonnes conditions pour permettre aux nouvelles plantations un développement harmonieux et de qualité » poursuit-il dans son rapport.

Fort de cette étude, le nouveau projet prévoit 1200 nouvelles plantations dont 70 arbres de types micouliers (Celtis australis, Cinnamomum camphora) de plus de 6 mètres de haut (cf. image ci-dessous). Ces plantations font partie intégrante du plan d’extension des espaces Verts et offriront une perspective visuelle de qualité sur l'artère principale de Mandelieu-La Napoule.

Des entourages d'arbres esthétiques


Sébastien LEROYSébastien LEROY
1er Adjoint

« Ce projet est d’une importance cruciale pour les destinées de notre ville. Il fait véritablement rentrer Mandelieu-La Napoule dans le XXIèmesiècle avec un cœur de ville qui conjugue les qualités du vivre-ensemble : verdoyant avec plus d’espaces verts, dynamique avec des commerces de proximité, accessible pour tous les publics, chaleureux et convivial par son attractivité.

Ce grand projet urbain changera à jamais le visage de Mandelieu-La Napoule : nous sommes aux portes d’une nouvelle identité urbaine qui rassemblera demain chaque génération. »

 

 

Michel FRANCOMichel FRANCO
Directeur Adjoint des Services Techniques, Ingénieur en charge du projet

« Cette opération d’une ampleur inédite, qui devait se dérouler sur 31 mois, a permis, au fur et à mesure des travaux, de mieux coordonner les phases à venir (voirie, espaces verts et mobilier urbain). L’objectif, bien compris par la municipalité, est de minimiser la gêne occasionnée (commerces, transports, piétons, marché…) et, à ce titre, d’anticiper les actions menées sur le terrain en vue de réduire les délais aux maximum. Par exemple, il a été imposé aux concessionnaires (ERDF, GRDF, Orange, Numéricable..) d’intervenir pendant la période d’été.

Ajoutons que les bonnes relations avec Escota ont favorisé également le lancement des travaux de réaménagement de l’échange 40 de l’A8 dès le mois de juin dernier. Enfin, nous redoublons d’efforts pour libérer, au plus tôt, les emprises du secteur qui accueillera le programme immobilier dont les permis de construire ont été déposés. Tout ceci permet d’affirmer que les raisonnements menés pendant cette 1ère phase ont porté leurs fruits quant au délai global des travaux, ramené de plusieurs mois. »

 


     Un Point Info Chantier Centre-Ville

La Maison des Quartiers et du Commerce à votre écoute :

Permanence Infos Quartier chaque premier mercredi du mois.
627, avenue de Cannes - Résidence Châteauvieux
9h - 12h30 / 13h30 - 17h

 

Allo Travaux
04 92 97 00 95
centre-ville@mairie-mandelieu.fr
www.facebook.com/mandelieu www.mandelieu.fr
Inscrivez-vous à la lettre de diffusion
pour être informé de votre actualité municipale >>
       

<-- Retour accueil mandelieu.fr

Retour en haut de la page