Ville de Mandelieu-La Napoule

   Ville de Mandelieu-La Napoule

Newsletter

Le DICRIM, l’information préventive au service des citoyens

Le service Prévention, qui a élaboré ce DICRIM, assure de nombreuses missions au niveau de la sécurité des biens et des personnes. Rencontre avec Monique Robory-Devaye, Adjointe, élue en charge de ce service municipal.

Le service Prévention en compagnie de Monique Robory-Devaye

Quels sont les risques majeurs à Mandelieu-La Napoule ?

Monique Robory-Devaye : Les deux risques les plus importants identifiés sur notre commune sont les feux de forêts et l’inondation. L’actualité et les aléas climatiques nous rappellent régulièrement qu’il faut également prendre en compte certains autres risques naturels comme la canicule et les risques de tempête. Dans notre région, le transport de matières dangereuses et les risques nucléaires sont aussi des risques technologiques qu’il ne faut pas négliger.

Quels moyens la ville a mis en oeuvre pour prévenir ces risques ?

Monique Robory-Devaye : La loi de modernisation de la sécurité civile de 2005 impose aux communes d’informer la population sur les risques encourus. Dès 2006, un DICRIM a été diffusé aux concitoyens sous forme de livret d’informations. Il complète notre Plan Communal de Sauvegarde (PCS) qui coordonne l’action de l’ensemble des services communaux face aux risques. De plus, le Préfet des Alpes-Maritimes, a mis en place des Plans de Prévention des Risques (Incendies et Inondations). C’est dans cette optique que nous avons notamment réalisé divers travaux comme la piste DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies) de Capitou, le recalibrage et le curage du Riou de l’Argentière. Au total, depuis 1997, la ville a ainsi investi près de 15 millions d’euros pour la sécurité des Mandolociens-Napoulois.

Le DICRIM est-il un document important pour les citoyens ?

Monique Robory-Devaye : Ce fascicule a une importance capitale car il constitue la feuille de route à suivre en cas d’incident majeur sur le territoire de notre commune. Il permet à la population non seulement de prendre conscience des risques et aussi d’avoir les bons réflexes en cas d’alerte. C’est pour cela que cette année le DICRIM fait l’objet d’une nouvelle édition comportant de nouvelles informations. Il sera d’ailleurs disponible dans tous les lieux publics de notre ville et peut être téléchargé :

Téléchargez le DICRIM (Fichier Pdf 7 Mo) >>
(Cliquez sur le bouton droit/ enregister la cible sous, pour télécharger le fichier sur votre ordinateur)

 

Le Service Prévention, dont vous avez la responsabilité, est l’auteur de ce DICRIM. Quelles sont ses missions ?

Monique Robory-Devaye :
Outre la partie Risques Majeurs, le service Prévention a en charge la sécurité incendie dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) et l’accessibilité aux personnes handicapées. Le premier volet de sa mission consiste à vérifier les bâtiments communaux et privés en matière de sécurité des biens et des personnes.
La Commission Communale ou Départementale de Sécurité contrôle, sur dossier ou en visite le niveau de sécurité à respecter par type d’établissement. Le deuxième volet des attributions de ce service concerne l’accessibilité aux personnes handicapées dans les Etablissements Recevant du Public. Son action est soumise ensuite à la Commission Communale des Personnes Handicapées. Bien évidemment, le Service Prévention est à la disposition de nos administrés et des entreprises afin de les aider dans leurs différentes démarches.



<-- Retour DICRIM

Retour en haut de la page